Passer au contenu
Devenez membre de Sauvetage Animal
Devenez membre de Sauvetage Animal

Pays

Les pièges mortels

Les pièges mortels

Les pièges mortels 

Chaque année, l’arrivée des temps froids rime avec l’arrivée des petits animaux qui recherchent un endroit sécuritaire et chaud pour s’y abriter. 

Bien évidemment, certains de ces petits animaux, comme les rongeurs, se retrouvent à l’intérieur de nos maisons et bâtiments. Il est possible d’être inconfortable avec cette cohabitation et de vouloir chercher des solutions. 

Toutefois, beaucoup de pièges et solutions vendus en magasins causent de la souffrance inhumaine et inutile. Les poisons causent souvent des morts lentes et douloureuses, sans oublier le fait que ce poison peut se retrouver dans la chaîne alimentaire de la faune et empoisonner à son tour des prédateurs.

  •  Les pièges collants causent une mort lente et agonisante, l’animal se débattant pour se libérer et mourant de faim, de soif et d’épuisement au bout de plusieurs jours.
  •  Les pièges de type trappes peuvent briser des membres et causer des douleurs et des handicaps menant à une mort pénible. 
  • Les rodenticides (poison) sont des anticoagulants puissants qui causent la mort par hémorragie interne ou externe.

Un danger pour les animaux de compagnie 

 En plus d'être extrêmement souffrants pour les animaux qui en consomment, certains animaux de compagnie peuvent également être victimes des rodenticides. En cas d'ingestion suspectée, l'animal doit être acheminé d'urgence chez un vétérinaire. Malgré les transfusions et les soins intensifs, la survie de l'animal demeure incertaine.

Les solutions éthiques et sans cruauté

  • L’huile de menthe poivrée, le savon Irish Spring râpé ou coupé en morceaux, les sprays anti-rongeurs vendus en magasin : ils repoussent les rongeurs afin de vous permettre de trouver les points d’entrées et les boucher. La laine d’acier est un excellent matériel pour boucher les trous, puisque qu’elle empêche les rongeurs de gruger pour passer. 
  • Un répulsif à ultra-sons et lumière stroboscopique.
  • Un piège maison avec un sceau : plusieurs tutoriels sur internet vous permettent de créer un piège afin de faire tomber les rongeurs dans un seau. Laissez simplement le seau vide, plutôt que d’y mettre de l’eau et vous pourrez les relâcher par la suite. 
  • Une cage-trappe, vendue en magasin grande surface: elle est conçue pour attraper l’animal sans le blesser et permettre de le libérer plus loin. Nous voyons cette solution en dernier recours. Souvent, ce n'est qu'une question de temps avant qu'un autre animal revienne s'installer si les lieux demeurent attirants! 

Que vous choisissiez la méthode des répulsifs, ou l'option de relocalisation, avant de libérer les animaux à l’extérieur, assurez-vous de boucher les trous qui leur permettent d’entrer pour éviter leur retour.


Bien que la cohabitation ne soit pas toujours possible, tentons de nous efforcer à trouver des solutions dans le respect de la vie et de la nature. 

 

Auteur: Alexandra D. 

Article précédent Halloween
Articles suivant Les chats dans les arbres

Commentaires

Celine - novembre 12, 2021

Comment faire pour trouver l’endroit par où entre les petites souris ?

Francine Hardy - octobre 6, 2021

Toujours intéressant, particulièrement le truc de la laine d’acier!

Ginette Legare - octobre 5, 2021

Faire souffrir et même jusqu’à la mort pour ces p’tites bêtes qui tentent de se mettre à l’abris du froid et de l’hiver.Quelle tristesse

Isabelle Vachon-Girard - octobre 5, 2021

Merci Alexandra pour ce bel article 👍

Denis Guérette - octobre 5, 2021

Bonjour. J’aimerais savoir quel est l’endroit le plus fréquent pour l’entrée des mulots… on m’a dit que le toit ou grenier était des endroits propices est-ce vrai. Merci

Christiane Hebert - octobre 5, 2021

Bonjour,
Justement j’avais 2 de mes chats qui avaient été empoisonné au rodenticide, par un voisin et c’était volontaire. Heureusement, je m’en suis aperçue à temps, et j’ai réussi à les sauver, et ça m’avait coûté pas mal cher, mais le principal c’est que je les ai sauvés. Il y a un mois environ, le chat de mon voisin à été empoisonné mais il est décédé. Il y a quelqu’un sur la rue qui n’aime pas les chats.
Pour ce qui est des autres pièges dont vous parlez, ceux pour les souris, j’ai toujours trouver ça très cruel. Pauvre bête.
Je vous suis sur le Web et à la télévision, et le travail que vous est extraordinaire. Merci, il en faut des gens comme vous.
Bonne journée

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires